Actualité  (12.05.2009)

Dons de Noël 2008  
12.500 Euros pour 2 collèges et la crèche de Neustadt

C’est juste avant Noël que le fondé de pouvoir Ulrich Bauer et le directeur Jörg Göhl ont procédé à la remise officielle du don de Kirson 2008. Selon Mr Göhl, Kirson poursuit depuis déjà des années une stratégie bien particulière quant à ses dons. Compatibilité entre vie professionnelle et familiale ainsi que formation professionnelle et continue des jeunes, en sont les critères primordiaux.

Les collèges de Neustadt et Abensberg, lieux d’habitation de la plupart des employés de Kirson, ont obtenu deux dons respectifs de 5.000 Euros. Dans l’optique de sa croissance permanente, Kirson cherche toujours du personnel qualifié, raison pour laquelle la société propose de nombreux contrats de qualification. 14 apprentis sont à l’heure actuelle employés, ce qui correspond à un quota de plus de 12%.

Autrefois, Kirson occupait bien plus de collégiens de la Hauptschule* (*Hauptschule = école secondaire pratique et conduisant à une formation professionnelle type CAP, cursus parallèle à celui du collège traditionnel) que ces dernières années. Du fait de la mutation des formations standards - de simple employé de bureau vers celle d’agent technico-commercial - ainsi que des exigences de plus en plus élevées de la part des lycées professionnels – ce même quant aux mécaniciens industriels -, Kirson n’a pratiquement engagé ces derniers temps que des collégiens de la Realschule, collège traditionnel. Beaucoup de collégiens de la Hauptschule ne sont en effet hélas pas aptes à répondre aux exigences de ces cursus du lycée professionnel.

Jörg Göhl exprima son regret quant à ce fait et expliqua que pour y remédier, Kirson a proposé pour la première fois en 2008 des contrats de qualification dans le secteur «opérateur machine du textile technique» à trois jeunes sortis de la Hauptschule.

On a en outre l’intention de proposer les places de formation à venir à des élèves de Hauptschule uniquement, afin que ces derniers aient également l’opportunité d’obtenir une qualification professionnelle probante.

Comme les exigences croissantes du monde du travail forcent beaucoup d’entreprises à moins souvent prendre en considération ce type d’élèves, l’idée serait de promouvoir l’utilisation des montants dont Kirson a fait don dans l’intensification des contacts entre les écoles et les entreprises (industrielles) locales. On pourrait ainsi peut-être aider à ce que le plus d’élèves de Hauptschule possible accèdent à une place de formation appropriée, c’est en tous cas ce qu’espère Jörg Göhl.

Un autre montant de 2.500 Euro a été attribué à la ville de Neustadt, qui a décidé il y a un an de construire une crèche dont l’entrée en fonctions est prévue pour la mi-2009. Cette nouvelle crèche doit permettre efficacement de mener de front vie familiale et professionnelle et permettra sûrement à des entreprises comme Kirson de garder ses employés, dont la formation aura souvent coûté bien des efforts, après la naissance de leurs enfants. En comparaison avec de plus grandes villes proches comme Regensburg (Ratisbonne), qui s’est fixée des objectifs considérables et hautement considérés par l’ensemble des municipalités allemandes en terme de garderie d’enfants, c’est là une démarche très appréciée.

C’est ainsi par ailleurs que l’on dispose d’un argument supplémentaire pour convaincre de jeunes familles ou bientôt parents des bienfaits d’un poste de travail en province.

   
Remise du chèque à Wolfgang Brey (Hauptschule Abensberg, à gauche), au maire Thomas Reimer (Crèche de Neustadt, le deuxième à droite) et à Klaus Peter Berg (Hauptschule Neustadt, à droite). Le directeur Jörg Göhl et sa collègue Sonja Schalk participent à la bonne humeur.

Article du journal "Mittelbayerische Zeitung" en format PDF