Historique de l´entreprise

1962

Alfons Kirzinger est employé dans une entreprise de tissage du nom de Fatege à Neustadt/Donau (sur le Danube). Il a l’idée de construire une machine permettant de fabriquer des trames bien plus rapidement que le font les métiers traditionnels.


Alfons Kirzinger


Horst Kirzinger

1963

Alfons Kirzinger et son fils Horst Kirzinger fondent la «Kirson Patentverwertung und Vertriebsgesellschaft mbH» (société Kirson „d´exploitation de brevet et de distribution à responsabilité limitée / Kirson = Kirzinger & fils)

Ils font construire une salle de production. Dès la fin de l’année, la société occupe en plus des 2 membres fondateurs 3 nouveaux employés. On ne fabrique que des grilles tri-directionnelles.
1964 Plusieurs fabriquants de parquet font déjà partie de la clientèle de la société, dont le personnel compte 10 personnes. Dès les années 60, on exporte outre-mer, en Amérique du Sud par exemple.
1965 Une seconde salle de production est construite. Quant aux tâches administratives, elles ne peuvent plus être exécutées juste en passant, il faut engager une première employée de bureau. Kirson a maintenant 12 employés.


Les salles 1 et 2 (de droite à gauche)

1967 la « branche plastiques » est fondée. L’activité repose sur la fabrication d’éléments renforcés en fibre de verre comme des containers empilables, des bacs pour eaux usées, des réservoirs pour nourriture animale, des bancs de parc et autres objets divers. Le personnel atteint à la fin de l’année 12 personnes.


Photos publicitaires de la branche plastique, début des années 70

1972 Le fondateur Alfons Kirzinger décède de façon soudaine et inattendue. Le service commercial est réorganisé.
1973 Construction de la quatrième salle de production. Kirson emploie 30 personnes, 5 d’entre eux ont maintenant des activités commerciales ou administratives.
1975 La SARL « Peter August Lückenhaus GmbH » de Wuppertal achète 74% des parts de la Kirson SARL, dont la technologie, celle des grilles turbinées, lui semble apte à compléter sa propre ligne de produits, celle des grilles tissées.
1976 Le premier contrat d’apprentissage est conclu. Depuis lors, la formation d’apprentis à des postes administratifs –ou même depuis 1983 à des métiers de l’ industrie - est une tradition chez Kirson.
apprenties Kirson travaillant de nos jours dans d’autres sociétés, lors d’une rencontre en 2000 dans leur ancien centre de formation
1980
Toiture de la salle 6, détruite par l’incendie de 1980

Les ventes de bacs et containers étant en forte diminution depuis quelques années, la branche plastiques est fermée. Kirson se concentre sur la vente de grilles tri-directionnelles  et bi-directionnelles.

 

Un énorme incendie détruit en novembre presque complètement la salle 6, érigée il y a à peine 3 ans. Grâce à la participation des plus active de tout le personnel malgré des températures glaciales, la production peut reprendre très vite.

1983 Construction de la salle de production 7.0
1987 Agrandissement de la salle 7.0 par la création de la salle 7.2
1991 Les salles 8.0 et 8.1 sont bâties
1993 Amélioration sensible de la technologie consistant à fabriquer des trames à angles droits grâce à une invention essentielle: Il est maintenant possible de fabriquer des grilles à mailles ouvertes de très grande régularité.
La SA « Mehler AG » de Fulda rachète la SARL « Lückenhaus GmH » de Wuppertal.

1997 Les parts de la SARL « Lückenhaus GmbH » sont transférées en fin d’année à la SA « Mehler AG » qui elle-même a été rachetée par le groupe Daun. La Mehler AG appartient de ce fait à la SA « KAP AG » dont le siège est à Stadtallendorf et qui est cotée en bourse.

1999 L’un des fondateurs de la société, Horst Kirzinger, et son codirecteur Reiner Kirch, partent à la retraite.


Horst Kirzinger et Reiner Kirch

2000

Changement de nom de la société qui s’appelle dorénavant « Kirson Industrial Reinforcements GmbH »

 

Avec la Machine 40, c’est encore l’entrée en scène d’une nouvelle technologie de la grille, d’une technique totalement différente des anciennes inventions de Kirson ou bien même des méthodes connues de la concurrence.

 

2001 En se séparant de la Machine 22, Kirson fait ses adieux à la technologie du tri-directionnel pour ne plus se consacrer qu’ aux grilles bi-directionnelles.
Grille tri-directionnelle
2002 La construction de la salle de production 7.2 permet de faire un grand pas dans l’amélioration des conditions de travail des ouvriers. De plus, la technique avancée qui y est installée permet de réduire considérablement les temps de préparation machine.
Salle 7.2 dans son état final, en novembre 2002.
2003 Pour faire face à la demande grandissante en grilles Kirson, l’entreprise, qui occupe désormais le nombre encore jamais atteint de 90 employés, met en activité une machine supplémentaire et en projette encore une nouvelle.
2004 La construction d’ un nouvel entrepôt (hall 9) permet d’augmenter la surface bâtie de 2.100 m² à 11.100 m².
2006

Ce printemps, l’auteur polonais Radek Knapp viendra faire au beau milieu du tout nouvel entrepôt la lecture de passages issus de son œuvre «Les recommandations de Monsieur Kuka».

Avec la mise en service de la Machine 60, ligne à haute performance destinée à la fabrication de supports pour l’industrie de l’étanchéité PVC,  Kirson double sa vitesse de production sur les articles concernés.

L’agrandissement de 1.300 m² du hall 9 permet une amélioration considérable du processus de préparation et réglage machine.

Le personnel Kirson atteint le nombre de 100 à la fin de l’année.


Radek Knapp en pleine lecture de ses oeuvres